Bien connus des utilisateurs de Linux, les liens symboliques ont fait leur apparition dans la dernière version de Windows (Windows 7).
Ce tutoriel a pour but de vous expliquer ce qu’est un lien symbolique et de vous apprendre à les utiliser. Vous verrez ça peut s’avérer très pratique 🙂

Un lien symbolique, qu’est-ce que c’est ?

Un lien symbolique est une redirection vers un dossier ou un fichier, qui permet de « voir » un fichier ou un dossier à un autre emplacement que celui où il se trouve réellement :

Lorsque l’on tente d’accéder au fichier se trouvant dans l’emplacement 1, on est redirigé de façon transparente vers le fichier dans l’emplacement 2.

Par exmple, prenons C:\Monfichier.txt comme lien symbolique, et C:\fichiers\doc.txt comme cible du lien symbolique.
Si je tente d’ouvrir C:\Monfichier.txt dans le bloc-notes, c’est le fichier C:\fichiers\doc.txt qui sera ouvert, et le bloc-notes ne s’apercevra de rien, il indiquera Monfichier.txt comme fichier ouvert. La redirection est donc invisible pour les applications :

Mise en évidence de la redirection par lien symbolique.

A quoi ça sert ?

A première vue, il peut paraitre complètement inutile de faire de telles redirections. En effet, pourquoi ne pas ouvrir directement le vrai fichier ? Tout simplement parce que dans certains cas, on a besoin de déplacer un fichier qu’il n’est normalement pas possible de déplacer, cela nuirait au bon fonctionnement d’une application par exemple.

Voici deux applications concrètes des liens symboliques :

1. La rétrocompatibilité des applications

Sous Windows XP, le dossier contenant les données des utilisateurs se nommait Documents and Settings. Or, sous Windows 7 il s’appelle Users.
Le problème est : Que faire pour permettre le fonctionnement d’anciennes applications qui essayent d’accéder à vos données dans le mauvais dossier ?
Solution : Créer un lien symbolique « Documents and Settings » -> « Users » !

C’est ainsi que sous Windows 7, tous les chemins d’accès commençant par C:\Documents and Settings\ sont automatiquement convertis en C:\Users\.

2. Gagner de l’espace disque

Petite mise en situation : Vous n’avez presque plus d’espace sur votre disque C, et beaucoup de place sur votre disque D, parce que vous êtes un gros gamer et que vous avez installé des jeux sans compter. Cependant, pas question de les désinstaller (puisque vous y jouez), et impossible de déplacer le dossier sinon le jeu ne marche plus. Que faire ?

Encore une fois, les liens symboliques sont là pour vous sauver la mise ! Comment ? C’est très simple : Vous déplacez le dossier, puis placez un lien symbolique à l’ancien emplacement, redirigeant vers le nouveau. Magie, vous avez regagné de la place et votre jeu fonctionne toujours comme avant 😎

Créer des liens symboliques

Comme vous avez pu le constater, les liens symboliques ne servent que dans des cas spécifiques… mais ils peuvent parfois s’avérer utiles 🙂
Pour créer un lien symbolique sous Windows 7, il faut normalement utiliser l’outil en ligne de commande mklink, fourni avec Windows. Mais ce n’est pas vraiment pratique à utiliser, le mieux reste quand même de le faire depuis l’explorateur Windows. Pour cela, j’ai trouvé ce qu’il vous faut, et ça s’appelle Link Shell Extension !

Pour ajouter cette extension à l’explorateur Windows, installez dans un premier temps les bibliothèques .dll nécessaires :
> Bibliothèques Vs2005 (32 bits)
> Bibliothèques Vs2005 (64 bits)

Puis, installez ladite extension :
> Télécharger Link Shell Extension (32bits)
> Télécharger Link Shell Extension (64bits)

Cela fait, voici comment procéder :


Tout d’abord, on déplace le dossier à l’endroit de notre choix. Puis, on le prend comme cible du lien symbolique.

 


Ensuite, on colle le lien symbolique à l’emplacement où se trouvait le dossier avant.

 


Magie, l’application fonctionne toujours après déplacement grâce au lien symbolique 🙂

 

Et voilà, vous savez à présent vous servir des liens symboliques ! A présent, à vous de jouer 😉

J.