Si comme moi vous stockez toute votre vie numérique sur votre disque dur externe, ou que vous voulez mettre vos données en sécurité en cas de défaillance de disque dur, alors vous êtes sur le bon article : Le tutoriel d’aujourd’hui va vous apprendre à programmer des sauvegardes automatiques d’un disque ou d’un répertoire, le tout à l’aide du logiciel gratuit SyncBack ! 🙂

NB: Si vous voulez faire une image disque de l’intégralité de de votre disque dur ou partition Windows, orientez-vous plutôt vers Redo Backup.

Installation de SyncBack

SyncBack, édité par 2BrightSparks, existe en trois versions : Gratuite, SE et Pro. La version gratuite ne comporte aucune limite d’utilisation ou de publicité et est 100% fonctionnelle. C’est donc elle que nous allons utiliser 😉

exeTélécharger SyncBack

Laissez-vous guider par le programme d’installation. Il ne vous proposera aucune barre d’outils bizarre ou logiciel publicitaire.
A la fin de l’installation, SyncBack vous propose de créer votre premier profil :

SyncBack-CreerProfil

Cliquez sur Oui.

SyncBack-TypeDeProfil

Ensuite, choisissez Sauvegarde et donnez un nom à votre profil.
Comme vous pouvez le constatez, SyncBack permet aussi la synchronisation de fichiers, mais ce n’est pas le sujet du tutoriel d’aujourd’hui 😉

Création du profil

La fenêtre de réglages du profil s’ouvre.
Pour commencer, activez le mode expert :

SyncBack-ModeExpert

Voyons maintenant les réglages à effectuer.

Source et Destination
Pour commencer, choisissez votre disque externe ou dossier à sauvegarder (Source) et où vous voulez le sauvegarder (Destination) :

SyncBack-SourceDestination

Onglet Avancé
Si le fichier est dans la destination mais pas dans la source…
-> C’est que vous avez supprimé le fichier dans la source, il faut donc le supprimer aussi de la sauvegarde au lieu de le laisser trainer.
-> Choisissez donc « Supprimer le fichier de la destination » au lieu de « Ne rien faire ».

SyncBack-PasDansLaSource

Onglet Divers
Il ne reste plus qu’à planifier quand faire la sauvegarde. Rendez-vous dans l’onglet Divers et cliquez sur le bouton Planification de tâche.
Lisez les messages de SyncBack (cliquez sur Oui/OK), puis les propriétés de la tâche planifiée s’ouvrent :

SyncBack-DefinirTache

Cliquez sur le bouton Définir le mot de passe, puis entrez votre mot de passe Windows.
Si vous n’avez pas de mot de passe sur votre compte la sauvegarde ne se fera pas !
Une fois cela fait rendez-vous dans l’onglet Planification et choisissez quand vous voulez que la sauvegarde se fasse :

SyncBack-DefinirTacheHoraire

Par exemple ici j’ai sélectionné tous les samedis à 20h. Choisissez un moment où vous pensez que votre ordinateur a de fortes chances d’être allumé avec le disque à sauvegarder connecté. Si vous le branchez à des intervalles irréguliers, vous pouvez également choisir de le sauvegarder tous les jours, les jours où le disque n’est pas branché rien ne se passe et le jour où vous l’utilisez la sauvegarde se fera.

Une fois terminé, cliquez sur OK, un récapitulatif de la tâche apparait :

SyncBack-Recapitulatif

Cliquez sur OK, vous revenez alors à la fenêtre de paramétrage de votre tâche.
Tout est parfaitement réglé, plus qu’à la sauvegarder en cliquant sur OK.
Il se peut que vous obteniez l’avertissement suivant :

SyncBack-Avertissement

C’est normal: SyncBack vous prévient qu’il ne faut pas essayer de sauvegarder le disque C, celui où est installé Windows.
Cela tombe plutôt bien vu que ce n’est justement pas ce disque que l’on tente de sauvegarder. Cliquez donc sur oui.
Enfin, SyncBack vous propose une simulation d’exécution. Acceptez, et vous verrez si tout fonctionne comme prévu :

SyncBack-Simulation

Vous avez terminé !

Et voilà, vous avez terminé de créer votre tâche de sauvegarde avec SyncBack.
Vous arrivez sur l’interface de SyncBack qui vous permet de gérer vos différentes tâches et de consulter leur statut :

SyncBack-GestionnaireDeTaches

Vous pourrez y revenir à tout moment via le raccourci SyncBack sur le Bureau ou dans le menu Démarrer.
Les sauvegardes se font toutes seules, silencieusement, en arrière-plan, vous n’aurez donc plus à vous en soucier.
Si jamais quelque chose se passe mal, SyncBack vous préviendra via un rapport détaillé.

N’oubliez pas qu’il s’agit de sauvegardes : si vous supprimez ou modifiez un fichier accidentellement sur le disque à sauvegarder, foncez récupérer la copie dans le répertoire de sauvegarde ! A l’inverse, ne tentez pas de modifier les fichiers dans le répertoire de sauvegarde, toute modification étant perdue à la prochaine sauvegarde.

Et voilà, vous pouvez désormais vous promener avec votre disque externe l’esprit léger, sachant qu’une copie de sauvegarde vous attend au chaud à la maison en cas de perte ou de vol. Bonne sauvegarde 😉

exeTélécharger SyncBack